Découvrir le Chef Nicolas Conraux

gastronomie nicolas conraux

Alsacien d’origine, le Chef Nicolas Conraux a vécu son enfance entre les Comores, les Antilles et la France. Ses diverses expériences ont fait de lui un chef passionné par l’art culinaire et les produits du terroir. Dans l’Océan Indien, à l’âge de seulement 6 ans, il découvre les magnifiques établissements hôteliers et décide qu’il en fera plus tard une vocation.

Son parcours

C’est en ayant intégré l’Ecole Hôtelière de Strasbourg lors de son retour en Métropole qu’il rencontre sa femme Solène. Ils débutent ensuite leur carrière en Suisse avant de s’occuper en 2007 de la Butte, le restaurant géré par la famille de Solèneà Plouider, dans le Finistère, face à la baie de Goulven, près de Brest. En effet, il s’agit d’une auberge créée en 1952 par sa grand-mère qui a été dirigée depuis les années 50 par trois générations de bretons attachés intimement à leur région. Très populaire, l’établissement a connu une évolution en allant vers une cuisine gastronomique et élégante. La Butte, c’est aujourd’hui un restaurant, un Hôtel, un spa, une salle de banquet et un service traiteur. Seul logis d’exception de la Bretagne, la maison compte aujourd’hui 4 étoiles. Sa table est par ailleurs classée « Table distinguée ». En outre, le Chef a le titre de « Maître Restaurateur » et obtient sa troisième toque au Gault & Millau en 2013. Le Guide Michelin lui attribue également sa première étoile en 2014. Le Comptoir de la Butte a aussi ouvert ses portes avec ses tapas aux saveurs espagnoles, italiennes et nipponnes.

Sa reconversion

Formé initialement en gestion et marketing, la singularité du Chef réside dans le fait qu’il a acquis ses connaissances culinaires auprès de son beau-père, Hervé Becam et son équipe. Il apprend la cuisine sur le tas et découvre alors avec eux les produits bretons de la terre comme de la mer ainsi que les producteurs locaux. Il affectionne certains produits comme la Princesse Amandine, une variété de pomme de terre dont il apprécie la texture, la tenue excellente à la cuisson, la fine peau et le goût subtilement beurré. Le Chef aime ses produits et les respecte pleinement dans leur fraîcheur et leur saisonnalité. Il a humblement conservé les plats à la carte proposés par ses prédécesseurs comme la délicieuse Soupe d’Etrilles ou l’exquis ragoût de Homard de son beau-père, et a intégré ses propres inventions telles le spaetzau sarrasin.

Enthousiaste, original et passionné, le Chef apporte sa touche simple et précise à ses plats, ce qui deviendra désormais sa marque de fabrique. Il veut faire de la cuisine un moment de partage, de convivialité et de création de liens. Il souhaite absolument mettre le local en valeur en consommant le plus possible ce qu’il y a à proximité, notamment en utilisant des produits peu connus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *