Site Loader

Au cours de votre périple sur l’Ile d’Oléron, ne manquez pas de goûter aux saveurs du terroir. La dégustation huitre ile d’Oleron vous réserve une découverte gastronomique. Cette spécialité culinaire réputée pour les qualités gustatives de la Marennes-Oléron. Les restaurants sur place proposent ce plat typique de la région. À moins que vous préférez préparer vous-même vos huîtres d’Oléron, en les achetant au marché. Dans le cadre de cette dégustation, il est à savoir que les goûts diffèrent en fonction de la catégorie de l’huître.

Dégustation d’huîtres de l’Ile d’Oléron, des goûts bien différents selon les calibres de l’huître !

Doté d’un terroir exceptionnel, du côté de Royan sur l’Île d’Oléron, l’huître est déclinée en 4 catégories bien distinctes. Le calibre qui définit la taille de l’huître va de 0 à 5, dont la plus petite correspond au petit chiffre et la plus petite taille au plus grand. Au moment de faire une dégustation huitre ile d’Oleron, l’huître Marennes-Oléron doit séjourner au moins 28 jours en claire pour aboutir à ce goût du terroir. Un affinage qui se déroule en bordure atlantique, à deux pas de votre centre de vacances. La spéciale de clair, quant à elle, est une marenne-oléron un peu plus volumineuse à la forme régulière. Grâce à son affinage un peu plus prolongé, il bénéficie d’une texture plus intense que la fine claire. La fine de claire verte label rouge se caractérise par sa belle couleur verte et sa coquille ronde. En tant que produit de qualité supérieure, son goût particulier ne vous laissera pas indifférent. Toutefois, le plus haut de gamme est la pousse en clair label rouge qui ont passé entre 4 à 8 mois à être élevée en clair. À la dégustation huitre ile d’Oleron, son taux de chair élevé donne un goût très prononcé du terroir.

Comment préparer une bonne dégustation en ouvrant en toute sécurité une huître Marennes-Oléron ?

Pour bien déguster votre huître Marennes-Oléron, il existe une technique particulière pour ouvrir correctement la coquille. Pour le droitier, la bonne position consiste à tenir l’huître dans la main gauche, charnière vers le poignet et la coquille creuse dans la main. Mettez votre doigt sur le bout du couteau pour que l’opération se fasse sans danger. Il est important de ne pas abîmer la coiffe et de ne pas percer l’estomac en pénétrant la lame du couteau. Au niveau de la finition, le grand chef étoilé Jean-François Piège possède une petite astuce pour enlever tout le résidu. Cela consiste à remettre dans un saladier rempli d’eau salée pour reconstituer l’eau de mer, pour permettre au coquillage de reformer son eau naturellement, juste avant la dégustation huitre ile d’Oleron.