Découvrir le Chef Georges Blanc

chef georges blanc

Georges Blanc est sans conteste l’un des plus grands noms de la gastronomie française. Pour ce grand chef cuisinier né le 2 janvier 1943, à Bourg-en-Bresse dans l’Ain, la cuisine est une affaire de famille. Il est le petit fils d’Elisa Blanc, surnommée mère Blanc et le fils de Paulette Blanc, des cuisinières bressanes de renom.

Son parcours

Georges Blanc se passionne dès son plus jeune âge pour les avions et les voyages, ce qui ne l’a pas empêché de suivre des cours à l’Ecole Hôtelière de Thonon-les-Bains et de réussir avec brio en sortant major de sa promotion. Il fait ensuite un stage comme steward chez Air France et voyage aux quatre coins du pays pour finalement revenir à Vonnas en 1965. Il s’occupera alors de l’auberge familiale aux côtés de sa mère puis reprendra seul le flambeau en 1968. Ce cuisinier hors pair commence par réinventer les plats de la maison, en mettant toujours à l’honneur les produits du terroir. Il s’inspire de la Bresse et de sa poularde, des sauces aux goûts profonds… dans ses créations. Malgré une apparente simplicité, sa cuisine est complexe et technique, généreuse et raffinée. Ses plus grands chefs-d’œuvre ?  La Crêpe Vonnassienne au saumon et caviar, l’emblématique Volaille de Bresse au Foie Gras, les cuisses de grenouilles au beurre noisette et persillade en hommage à la Mère Blanc, les cuisses de grenouilles au beurre noisette et persillade, et la liste ne s’arrête pas là.

Son projet dans la restauration

Depuis sa reconversion, ce cuisinier hors pair s’est fixé comme objectif de redynamiser son village. C’est ainsi qu’il transforme l’auberge familial en hostellerie de luxe puis crée des hôtels, des restaurant, boutique, épicerie, pâtisserie, auberge, un Spa, héliport, parcs… à Vonnas. En 50 ans, il est passé à la tête d’un véritable empire « le village Blanc ». Grâce à Georges Blanc, l’un des plus beaux villages de France au cœur de la Bresse, est devenu un village gourmand, un rendez-vous incontournable des fins gastronomes. Ses efforts ont été récompensés par un classement 3 étoiles au guide de Michelin en 1981 et 4 toques au Gault-Millau. Il est aujourd’hui considéré à juste titre comme un des meilleurs chefs cuisiniers, restaurateurs et hôteliers français. Bien que ses fils Frédéric et Alexandre Blanc empruntent le même chemin que leurs ancêtres dans l’aventure culinaire d’élite, le chef n’est pas pour autant pressé de prendre sa retraite. Pour notre plus grand plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *