Faire soi-même ses propres bocaux

Aujourd’hui, la tendance est au retour aux sources, en particulier pour ce qui concerne notre façon de nous nourrir. Il y a eu tellement de scandales à propos des plats préparés que l’on peut acheter surgelés ou froids dans les supermarchés, que l’on se demande parfois comment on a pu en arriver à consommer des nourritures aussi peu saines. Bien sûr notre rythme de vie a joué un rôle dans le fait que nous avons progressivement cuisiné de moins en moins. Il fallait donc une crise pour que nous reprenions nos esprits. Désormais on recommence à aller au marché acheter des fruits et légumes frais, on prépare des petits plats à la maison pour sa famille, on ouvre à nouveau les livres de cuisine de nos grands-mères, et cela fait du bien à tout le monde.

Revenir à une nourriture saine

Mieux se nourrir, cela participe aussi du plaisir que l’on peut ressentir et donc du bien-être de notre quotidien. De plus lorsque l’on se met aux fourneaux il y a une certaine satisfaction à se rendre compte que l’on sait faire, que l’on peut notamment réaliser les recettes que nous avons tant aimées durant notre enfance, et que l’on a la chance de pouvoir les faire goûter à nos enfants. La fameuse madeleine de Proust a du bon !

Faire des conserves et des confitures

Ensuite il n’y a qu’un pas pour commencer à faire soi-même ses confitures et ses conserves de légumes. Quand on sait que certains producteurs invitent ceux qui le souhaitent à venir cueillir des fruits ou des légumes dans les champs, et que les prix au kilo seront bien plus bas que sur le marché, on se dit qu’il n’y a plus qu’à acheter des bocaux, du joint en caoutchouc, et à retrousser ses manches pour se mettre au travail.

S’improviser cuisinier et se faire du bien

Au fur et à mesure que l’on fait des recettes simples, on apprend à comprendre comment les aliments cuisent, combien de temps il faut les laisser sur le feu, et à quelle température, pour qu’ils soient les meilleurs possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *